top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRadio Nysos

DEAD MAN'S BONES : Ryan Ghostling

Dernière mise à jour : 7 déc. 2023

Radionysos, c'est une radio qui aime partager son enthousiasme à chaque découverte. Parmi ces découvertes, il y a les artistes émergents de France et du monde, et aussi les œuvres méconnues de personnalités déjà connues. Imaginez un rap de Jacques Chirac : on aurait été preneur (même si avec les intelligences artificielles de 2023 on peut faire chanter n'importe quoi avec la voix de n'importe qui) (au secours).

Transition de premier choix pour parler d'horreur, aujourd'hui on va parler de Dead Man's Bones, qui a sorti son unique album il y a 13 ans (le 6 octobre 2009). C'est qui ce groupe ? C'est un duo formé de Ryan Gosling, l'acteur qu'on connaît tous, et Zach Shields, auteur et scénariste de notamment "Godzilla II : Roi des monstres" et "Godzilla vs Kong". Des films de poètes, quoi.

• Les grands esprits se rencontrent Les chansons de l'album éponyme (ça veut dire que l'album porte le nom du groupe) sont un peu noirement décalées : "Cœurs morts", "Enterré dans l'eau", "Mon corps est un zombie pour toi"... Ça parle de mort(-vivant), ça sent Halloween et l'univers de Tim Burton, notamment dans leur clip de "In The Room Where You Sleep" (extrait dans cet article). Mais dites-moi, la tracklist ne ressemblerait-elle pas à une sorte d'histoire d'amour glauquounette ? Hé, bien vu ! La naissance de cet album est un peu accidentelle. Quand Zach Shields et Ryan Brosling (dis-moi que tu as la ref) se rencontrent en 2005, ils sont en couple avec les sœurs McAdams : Ryan avec Rachel et Zach avec Kayleen (fascinant, hein ?). Forcément, ils avaient des choses à se raconter. Ils se rendent compte d'abord qu'ils sont totalement obsédés par la Maison Hantée de Disneyland. En fait, leur fascination remonte à leur enfance : le petit Shields était si angoissé par la mort qu'il a carrément suivi une thérapie, et les parents de Gosling ont quitté leur première maison car, selon eux, elle était hantée (on comprend, c'est pas très pratique comme forme de maison) ("en T"). Les fantômes, les loups garous, la mort, les monstres, c'était leur truc à eux.

• Le fantôme d'une pièce de théâtre capturé par un micro Le binôme commence l'écriture d'une pièce de théâtre à la fois d'amour et d'épouvante (certains diront que les deux vont toujours de pair). Finalement, ils se rendent compte que leur idée de génie va leur coûter un bras, ce qui est dans le thème. Même si ce prix est dégueu comme ils aiment, ils abandonnent leur projet de pièce de théâtre. Les chansons existent, cependant. Alors bon, autant leur donner vie (encore un paradoxe). Totalement dans l'esprit DIY, le duo a parfois joué certains instruments pour la première fois de leur vie, et ont joué tout eux-mêmes pendant l'enregistrement de l'album : Ryan a fait de la basse et les claviers, Zach s'occupait des percussions, et tous les deux ont joué de leur voix et de la guitare. Comme seuls intervenants complémentaires, on trouve la chorale du Silverlake Conservatory of Music, école à but non-lucratif de Los Angeles créée par Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers, en partenariat avec Keith Barry, un hypnotiseur-mentaliste-magicien. Mais... hein ? Bref, ça joue presque en rythme, mais totalement avec le cœur, et la présence d'enfants spontanés, qui s'amusent des chansons encore trop soft à leur goût, participe à une vibe partagée par les deux adultes à l'origine du projet. Jamais plus de trois prises, pour garder la fraîcheur et l'innocence des charmantes imperfections (super idée).

L'album, est sorti sous la bannière du label "ANTI-" qui, malgré son nom, n'est pas aussi spécialisé dans la musique punk qu'on pourrait le penser. Ce label a sorti des oeuvres de quelques petits noms qui vous diront peut-être quelque chose : Elliott Smith, Tom Waits, Nick Cave & The Bad Seeds, Marianne Faithfull... et même un certain Yann Tiersen. Un petit label qui pourrait bien vous inspirer pour vos futures découvertes (et sûrement la programmation de Radionysos). En tout cas, vous pouvez déjà ajouter "Dead Man's Bones" à votre future playlist d'Halloween.

🔵 Le label Anti Records :

🟢 Un documentaire retraçant la tournée du duo :

🔴 Clip de "In The Room Where You Sleep" (live) :

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Cybercarnet

bottom of page